Célébration de la Journée mondiale des zones humides, IDID ONG, un acteur clé

La journée mondiale des zones humides a été célébrée au Bénin, notamment à dans la commune de Sèmè-kpoji. Pour une gestion rationnelle de l’environnement, près de 500 plants de palétuviers ont été mises en terre dans la zone humide de Tori-Agonsa dans la commune de Sèmè-kpoji. Cet évènement marque la célébration de la 25ème édition de la journée mondiale des zones humides.

En effet, le 02 Février  de chaque année, le Bénin à l’instar des autres pays du monde célèbre la journée mondiale des zones humides. Cette journée internationale est consacrée à la sensibilisation du grand public depuis 1997 sur l’importance des zones humides pour la sauvegarde de l’environnement, la biodiversité et le bien-être humain.C’est dans le but de mieux les conserver face aux différentes menaces climatiques et humainesque la convention RAMSAR a vu le jour le 02 Février 1971 et signée par plusieurs pays dont le Bénin. Ainsi, pour sa célébration en cette année 2022 portant sur le thème : « Agir pour les zones humides, c’est agir pour la nature et les humains », l’ONG IDIDétant la représentante de Pro-environnement(une coalition nationale qui regroupe les ONGs œuvrant pour la sauvegarde de l’environnement)dans le département de l’Ouémé a participé avec plusieurs organisations de la société civile, les chefs services eaux et forêts, les autorités administratives de divers niveaux, les chefs religieux et la populationà la mise en terre de 500 plants de palétuviers dans le village de Tori-Agonsa dans la commune de Sèmè-kpoji. Les autorités, après une réunion de concertation avec les représentants des ONGs et des différents acteurs présents, ont lancés plusieurs appels pour la bonne gestion et la prise de conscience à l’endroit des populations riveraines sur l’importance et les enjeux liés à la gestion et l’entretien des zones humides du Bénin. La population étant confiante a reçu ces appels et a promis une bonne gestion et un bon entretien de ces zones pour une meilleure rationalisation de l’environnement. Outre la sensibilisation, les inventaires des mesures de gestion durable et de suivi des ressources en eau ont été proposés à la population riveraine.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.