idid-ong-activite-fercab-1

Interview radio en langue locale: 16 jours d’activisme contre les VBG

Dans le cadre des 16 jours d’activisme contre les VBG, la Radio la Voix de la Vallee 107.8 FM, IDID ONG est invitée. L’interview a été animée par un journaliste de la radio, qui a posé différentes questions à IDID ONG afin d’en savoir plus sur leurs activités de sensibilisation pendant les 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre (VBG).

IDID ONG a expliqué qu’ils travaillent en étroite collaboration avec les différents partenaires financiers a savoir: AFD, Care et Féminisme en Action. Pendant les 16 jours d’activisme, l’ONG organise diverses sessions de sensibilisation sur les VBG, afin de sensibiliser les femmes et les jeunes filles aux différentes formes de violences dont elles peuvent être victimes et de leur fournir les outils nécessaires pour se protéger.Ces sessions de sensibilisation comprennent des ateliers interactifs sur l’estime de soi, la confiance en soi, les droits des femmes et l’égalité des sexes.

Le journaliste demande ensuite à IDID ONG de partager les réussites et les défis rencontrés par les jeunes filles et les femmes. La représentante de l’ONG souligne que l’une des grandes réussites du projet est la prise de conscience croissante au sein des communautés sur les VBG et l’importance de les combattre. De plus en plus de personnes se mobilisent pour mettre fin aux violences basées sur le genre et soutiennent les victimes. Cependant, elle mentionne également les défis persistants, tels que la stigmatisation des victimes et l’accès limité aux services de santé et de justice dans certaines régions.

L’objectif principal de ces activités de sensibilisation est d’autonomiser les jeunes filles et  les femmes de les encourager à signaler les violences qu’elles subissent. IDID ONG a souligné l’importance de la collaboration avec les autorités locales, afin de s’assurer que les femmes victimes de VBG reçoivent le soutien nécessaire pour faire face à ces violences et pour que les auteurs soient punis.

L’ONG a également évoqué l’importance de la sensibilisation des hommes et des  jeunes garçons dans la lutte contre les VBG. Elle a souligné que les hommes doivent être impliqués dans ces activités et qu’ils doivent également être sensibilisés aux conséquences des VBG et à leur rôle dans la prévention de ces violences.

La fin de l’interview se concentre sur les plans futurs de IDID ONG et des projets à venir. L’ONG prévoit d’étendre ses activités de sensibilisation à d’autres régions et de renforcer ses partenariats avec les autorités locales et les organisations de la société civile. Ils espèrent également continuer à sensibiliser les communautés à long terme, afin de changer les mentalités et de favoriser un environnement sûr et respectueux pour tous.

Cette interview met en lumière les actions menées par IDID ONG dans le cadre des 16 jours d’activisme contre les VBG. Elle met en évidence l’importance de la sensibilisation et de la prévention pour combattre les violences basées sur le genre, ainsi que les défis auxquels les organisations comme IDID ONG sont confrontées dans ce combat.

 

Olivier Hussein
Conseiller en communication

Laisser un commentaire